Project Description

Lien vers la page d’origine

Logement : Paris pourrait grimper d’un étage

CONSEIL DE PARIS – La municipalité va présenter mardi au Conseil de Paris son projet de modification du plan local d’urbanisme (PLU) de la capitale pour résoudre le problème du logement. Parmi les voies étudiées : la surélévation de certains immeubles de basse hauteur.

Et si les immeubles parisiens grandissaient d’un étage ? Dans la capitale, où le mètre carré atteint des prix records, pas facile de trouver une surface vierge pour construire de nouveaux logements. Alors la mairie de Paris entend construire… sur les bâtiments existants. Plus précisément, sur ces immeubles de faibles hauteurs (deux ou trois étages) encastrés entre deux bâtiments plus grands : les “dents creuses”.

La surélévation a été rendue possible depuis la loi ALUR de Cécile Duflot, adoptée au début de l’année 2014. Et ce mardi, la mairie de Paris se lance dans une grande révision de son plan local d’urbanisme (PLU). Objectif ; favoriser la création de 10 000 logements supplémentaires par an et atteindre 30 % de logements sociaux en 2030. C’était une promesse de campagne de la nouvelle maire de Paris, Anne Hidalgo. “Nous allons édicter des règles pour savoir comment encadrer cela” confirme Jean-Louis Missika, adjoint (PS) chargé du logement.

Pas plus de 11 étages

Selon Le Journal du dimanche, la mairie de Paris va s’engager sur une procédure de long terme. Première étape, une enquête publique aura lieu sur le sujet au premier trimestre 2015, pour une adoption définitive au Conseil de Paris fin 2015. La surélévation des immeubles en est l’un des volets, qui comprendra également celui de la transformation de bureaux en logements ou la végétalisation des toitures parisiennes.

Selon la présidente de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), interrogée par Le JDD, 10 000 immeubles pourraient faire l’objet d’une surélévation. Mais peu de chances pour que ces étages supplémentaires prennent la forme d’une tour. Hormis les projets déjà engagés sur la périphérie de Paris, aucun immeuble de plus de 37 mètres (environ 11 étages) ne devrait pouvoir voir le jour.